Démontage du carter d'entrée de boite.


Le constat :

  Avec le temps, les joints spi des arbres d'entrée de boite se sont usés, et l'huile de la boite passe maintenant dans le carter de l'embrayage, ce qui n'est pas idéal pour les disques.

Voilà l'état d'un carter d'embrayage après ouverture.
On voit que l'huile reste au fond du carter, ce qui prouve que le trou prévu pour l'écoulement est bouché. La goupille fendue qui devrait être dedans a disparu, la terre a fait le reste.

Il va falloir le remplacer les deux joints spi, ce qui demande un gros travail pour deux joints à quelques euros. Il faut déja séparer le moteur de la boite, et l'avancer suffisamment pour pouvoir travailler, ensuite, sortir le carter d'entrée de boite pour enfin accèder aux joints.

Le but de cette page est d'expliquer comment sortir le carter d'entrée de boite.

 

Le schéma :
  Si vous voulez voir le schéma en coupe de ce carter, Cliquez ICI.
 

Le démontage du carter des arbres d'entrée de boite:
 

 
 
Un bon nettoyage s'imposait. On voit en haut le carter avec ses deux arbres concentriques, et en dessous une plaque qui donne accès à l'arbre de PTO qui traverse l'arbre secondaire de boite.
La plaque démontée : on voit qu'il a déjà eu de la visite. Le roulement est marqué, et la gorge de l'arbre est cassée. On voit aussi le circlips qu'il faut démonter pour sortir le carter contenant le roulement.
 

 
 
 
A gauche, la plaque de fermeture, et à droite, le carter du roulement.
Les deux trous en haut et en bas sont taraudés, ce qui permet de monter deux vis pour extraire le carter.
Maintenant, il faut sortir l'arbre de PTO en tirant dessus. Le trou en bout est également taraudé, ce qui permet de mettre une vis dedans pour l'extraire.
 

 
 
 
L'arbre est sorti. Aucun soucis, rien ne tombe dans le carter. Seul le pignon a descendu,ce qui était le but recherché.
Le carter est venu sans difficulté.
Sans le démontage de l'arbre de PTO, le carter d'entrée de boite ne peut pas sortir car le grand pignon engrenne sur le petit dans l'ouverture du carter marquée par la flèche verte. Il butte alors sur la partie gauche de l'ouverture, car il n'y a pas de jeu entre le carter d'entrée de boite et le carter de boite (pour le centrage des pignons).
 

 
 
 
On voit très bien sur cette photo que le grand pignon, quand il est descendu au fond du carter de boite, ne gène plus le passage du carter d'entrée de boite.
Un bon nettoyage des plans de joints avant le remontage avec des joints neufs ne sera pas un luxe.
Maintenant, le démontage de l'arbre d'avancement et de son roulement est des plus faciles. il suffit de retirer le jonc, et de pousser l'arbre par l'autre bout.
 

 
On voit le petit joint dans l'arbre du PTO.

Il est assez loin dans l'arbre, et n'est pas trop facile à sortir parce qu'il est collé par l'huile chauffée, refroidie... la crasse et les années.

Un crochet en fer solide en est venu à bout. Bien sûr, il est détruit, mais, de toute façon, il n'est plus bon à rien!
 

 

 
 
L'arbre d'entrée du PTO, avec ses deux roulements.
Le grand spi, dans le carter. Il est plus accessible que le petit, et sortira plus facilement.
 

 
Voilà le carter et ce qu'il contient :
 

 
Il ne reste plus qu'à remplacer les joints usagés par les neufs, ce qui est expliqué dans cette page.
 

 

Page crée le :

16 Janvier 2016

Reproduction (même partielle) interdite sans autorisation écrite.  
 

Dernière modification le :

03 Février 2016

 
Revenir au haut de la page
 

WebAnalytics