Remplacement
de la dynamo par
un alternateur


 
Page créée le :
22 Juin 2011  
 
Dernière modification le :
22 Juin 2011  

Le fil rouge sur le bouton rouge, le fil vert sur le bouton vert ...

  Vu l'important courrier que je reçois concernant le remplacement de la dynamo par un alternateur, j'ai créé cette page qui devrait vous aider. J'espère avoir été suffisamment clair dans mes explications, si ce n'est pas le cas, signalez-le moi, je verrai ce que je peux améliorer.  
 

Le montage et le branchement de l'alternateur sont très simples.

Je ne m'attarde pas sur le chapitre montage, c'est de la mécanique simple. Veillez simplement à bien aligner les poulies, la courroie vous en sera reconnaîssante.
Pour la courroie, j'ai été obligé d'en commander une un peu plus longue que celle d'origine. Mais, selon l'alternateur, le diamètre de sa poulie, et le montage, il se peut que celle d'origine convienne. Ce serait le mieux.



Pour la partie électrique :

D'abord, il existe deux types d'alternateurs :
- ceux (anciens) avec le régulateur extérieur,
- et ceux dont le régulateur est intégré (les seuls aujourd'hui)

Alors, choisissez un modèle avec régulateur intégré. Vous en trouverez dans une casse ou sur une épave pour un prix dérisoire.
Vous éviterez ainsi des soucis de câblage supplémentaire, et les problèmes qui vont avec à cause des vibrations.
Je ne parlerai donc dans cette page que des alternateurs avec régulateur intégré.

Sur le MF 835, et peut-être d'autres tracteurs ou véhicules de cette époque, le pôle + de la batterie est à la masse (d'origine).

Les alternateurs que vous trouverez aujourd'hui doivent avoir le pôle - à la masse. C'est l'électronique du régulateur qui impose cela.

Si votre 835 a le pôle + de la batterie à la masse, vous devrez inverser la polarité :
Explication :

Pour passer en - à la masse, inversez les fils des cosses de la batterie.
Vous devrez sans doute la retourner.
Débranchez complètement le régulateur de la dynamo, c'est plus sûr.
Vous pouvez le retirer, couper les cosses de ses fils, et les isoler.
Ne vous inquiétez pas pour l'éclairage, les clignotants, le gyrophare, et surtout, le démarreur. Tout fonctionnera de la même façon, exception faite de l'ampèremètre : voir plus bas.

Voilà un schéma général utilisable avec la plupart des alternateurs à régulateur intégré :




C'est ce schéma qui m'a servi pour l'alternateur monté sur mon MF de 1962.
Remarquez qu'il faut un interrupteur pour couper l'alimentation du régulateur.
Sans cela, la batterie se déchargera ( ligne D+) à travers le régulateur.

Cet interrupteur n'est pas le contacteur à clé du 835.

En effet, le contact n'est jamais coupé sur ce tracteur, la clé ne servant qu'à mettre le préchauffage en fonction, et à lancer le démarreur.
Vous devrez ajouter un interrupteur pour couper l'alimentation du régulateur.

Je ne suis pas passé à travers l'ampèremètre d'origine du tableau de bord. En effet, celui-ci n'est prévu que pour 30 ampères, et l'alternateur utilisé peut débiter 50 ampères (et c'est un petit !).
La ligne B+ rejoint donc directement le plot relié à la batterie sur le solénoide du démarreur, et l'indication de charge n'est donnée que par la lampe témoin visible sur le schéma..
Si vous souhaitez le faire, pour rendre la charge visible autrement que par la lampe témoin, il faudra remplacer l'ampèremètre d'origine par un plus costaud. Je l'ai fait sur un autre de mes 835. J'ai utilisé un +50A, -50A. J'ai déjà constaté des charges, juste après le démarrage, supérieures à 40 A pendant quelques minutes.
Et ce 835 démarre au premier coup, juste avec une pression sur la pompe Ki-Gass...

Si vous avez inversé les cosses de la batterie pour avoir le - à la masse, et pour une indication correcte
de décharge sur l'ampèremètre, inversez les fils de ses deux plots. Sinon, l'indication sera inversée (charge pour décharge et vice-versa). Pour contrôler, moteur arrêté, actionnez le préchauffage : l'ampèremètre doit indiquer une décharge d'environ 30A.

Sur mon tracteur, l'indication de charge n'est donnée que par la lampe témoin, que j'ai fixée sur l'alternateur lui-même
par un collier en plastique. Vous pouvez bien sûr la ramener au tableau de bord, en utilisant des fils beaucoup plus longs.

Le câblage est réduit à sa plus simple expression :

La cosse est branchée sur la borne B+ de l'alternateur. Comme je n'ai pas monté d'interrupteur, je débranche le connecteur de l'alternateur pour les arrêts brefs, et la batterie pour les arrêts prolongés.

Pour le câblage, pensez au courant important délivré par l'alternateur, et n'utilisez pas des fils de trop petite section.
Sur mon Opel Corsa, le fil de sortie de l'alternateur, et celui de masse faisaient 4 mm² pour un alternateur d'une cinquantaine
d'ampères. Le fil de la lampe témoin 0,75 mm². (Indications de la Revue Technique).
Personnellement, j'ai utilisé du fil de 6 mm² pour la ligne B+, et 0,75 mm² our la lampe témoin et la ligne D+.


Une vue de l'alternateur monté avec sa lampe témoin fixée par un collier plastique:


Remarquez le fil bleu qui relie la borne B- à la masse du moteur. Elle est nécessaire à cause des silent-blocs sur l'alternateur, et malgré la patte de tension de la courroie. J'ai observé des étincelles au niveau de la fixation inférieure (il n'aurait pas dû y en avoir).

Les références de l'alternateur A13N.
Il se trouve aussi sous la marque Valéo.
Les références de son régulateur.



  Enfin, quelques photos de ce que je vous souhaite de ne pas trouver sur vos tracteurs :  
 
 
 
 
 

Ici, c'est le contacteur de sécurité qui était shunté. Vous imaginez le risque si un gamin tourne la clé.
 
  Sans commentaires.  
 
WebAnalytics